À propos

Qu’est-ce que L’Euguélionne, librairie féministe?

L’Euguélionne, librairie féministe est une coopérative de solidarité à but non-lucratif. Nous avons une large sélection de livres neufs et usagés, de zines et d’art imprimé. La librairie se spécialise dans la littérature des femmes* (roman, poésie, bande-dessinée, essai, jeunesse) et les ouvrages féministes, queer, lesbiens, gais, bisexuels, trans, intersexe, asexuel et agenre, two-spirited, anti-racistes, anti-coloniaux, etc. L’Euguélionne, librairie féministe organise également une diversité d’événements littéraires et féministes: lancements, cercles de lecture, conférences, ateliers, discussions, etc.

Ce qu’on y trouve, ce qu’on y fait

  • Une collection, de livres féministes, queer, LGBT* de tous genres : des essais, des romans, de la poésie, des livres d’art, des livres jeunesse non stéréotypés, des livres universitaires, des ouvrages d’introduction, une sélection spécialisée sur l’histoire des femmes, des romans graphiques… bref, un peu pour tous les goûts!
  • Des libraires passionnées et spécialisées qui peuvent offrir des conseils précis, débusquer des ressources rares, mettre de l’avant des oeuvres autrement reléguées aux oubliettes dans les réseaux de diffusion conventionnels.
  • Des ateliers d’introduction à la littérature des femmes et aux féminismes, offerts dans les cégeps, centres de femmes, etc.
  • Plus d’un millier de livres usagés, dénichés par des libraires à l’oeil alerte.
  • Des tonnes de zines, d’affiches, de cartes et d’autocollants d’artistes de Montréal et d’ailleurs.
  • Un tourbillon d’événements littéraires, de lancements, de cercles de lecture, de discussions, de débats, de célébrations.
  • Un lieu de rassemblement pour les communautés féministes.

Accessibilité

Pour les informations pratiques sur l’accessibilité (largeur des couloirs, rampes, etc.)

L’Euguélionne, librairie féministe aspire à être aussi accessible que possible, dans la mesure de nos moyens, autant dans l’espace de la librairie, que dans les événements et dans les sélections de livres. L’accessibilité universelle n’est pas qu’une liste à cocher, il s’agit pour nous d’un processus constant. Nous accueillons avec beaucoup d’intérêt et de reconnaissance tous les commentaires, critiques et suggestions à cet égard.

L’ambiance et l’accessibilité à la librairie peut varier selon les moments et les événements organisés. Nous nous efforcerons de communiquer autant d’information que possible à l’avance et encouragerons celles et ceux qui organisent des événements dans l’espace à faire de même.

07_aboutus

Collectif

Marie-Ève Blais est libraire certifiée et auteure. Elle organise régulièrement des événements à vocation littéraire. Elle a également codirigé le recueil de nouvelles Histoires mutines, paru en 2016 aux Éditions du remue-ménage et est membre du comité femmes du centre québécois du P.E.N international. Son travail porte sur la place de la littérature dans les luttes politiques et féministes.

Sandrine Bourget‑Lapointe est étudiante à la maîtrise en études littéraires et en études féministes. Elle détient une expérience de gestion, d’organisation et d’édition dans des milieux queer et féministes, notamment au sein du collectif Dyke March Montréal et de la revue FéminÉtudes. Elle aime beaucoup les chats et les choses douces.

Stéphanie Dufresne est diplômée en études féministes à Concordia, elle est responsable des communications et de la diffusion chez Possibles Éditions.

Nicolas· Longtin‑Martel a écrit un mémoire en littératures de langue française sur Françoise d’Eaubonne et planifie de rééditer son oeuvre. Nicolas· a co-organisé plusieurs événements féministes (dont le colloque le féminisme prend sa place à l’UdeM et l’Université d’été féministe) et tient aussi un blog.

Camille Toffoli est étudiante au doctorat en études littéraires à l’UQÀM. Elle tient la chronique Filles corsaires dans la revue Liberté. Elle s’intéresse à la philosophie, et mange régulièrement du fromage en tortillons.

Karine Rosso est doctorante et chargée de cours à l’Université de Sherbrooke. Ses travaux portent sur la figure de l’auteure dans l’autofiction au féminin et sur les différentes représentations de la femme non blanche dans la littérature contemporaine. Karine Rosso est également l’auteure d’un recueil de nouvelles intitulé Histoires sans dieu, publié en 2011 aux éditions de La Grenouillère, la co-directrice de l’ouvrage Histoires mutines publié en 2016 aux éditions du Remue-ménage et la co-réalisatrice du film Anarchroniques (2012) qui s’intéresse à la mouvance libertaire au Québec.

Conseil d’administration

Marie-Pier Boisvert, directrice générale du Conseil québécois LGBT.
Yara El-Ghadban, romancière, essayiste et anthropologue.
Mélanie Landreville, écrivaine.
Marie-Amélie St-Pierre, comptable et directrice de L’École d’ébénisterie d’art de Montréal.

Enregistrer